Notre histoire

L’Entracte, c’est la troupe de théâtre du CELSA (Ecole des Hautes-Etudes en Sciences de l’Information et de la Communication, rattachée à la Sorbonne, Paris IV) à Neuilly-sur-Seine.

Tout a commencé en 2006, lorsque Giorgio Alessi-Mansour, alors étudiant au Celsa, décide de créer une troupe de théâtre, et la baptise l’Entracte. Rien n’aurait été possible sans le soutien sans borne de Francis Yaiche, qui reste notre partenaire privilégié au sein du CELSA, et notre conseiller artistique.

La troupe démarre très fort avec la double pièce Adultères de Woody Allen. Avec son humour habituel, le new-yorkais se délecte des bassesses conjugales des bourgeois de Manhattan. Le texte est génial, la mise en scène et les comédiens lui font honneur, c’est donc un succès pour l’Entracte.

Puis l’année suivante, le décidément prometteur Giorgio décide de monter une pièce italienne de Eduardo de FilippoSamedi, dimanche et lundi. L’histoire d’un repas de famille qui se transforme en pugilat, entre la tante mégalo, le fils prodigue et les voisins parasites. Deuxième essai transformé pour l’Entracte qui commence à asseoir sa réputation de théâtre étudiant de qualité.

Dans Samedi, Dimanche et Lundi, de Eduardo de Filippo.

En 2008, c’est Romain Rasse et Ariane Raynaud qui prennent les rênes de la troupe. Avec une équipe presque entièrement renouvelée, ils mettent en scène L’Atelier, de Jean-Claude Grumberg. Cette pièce raconte le quotidien d’un atelier de couture dans le Paris de l’après-guerre, avec tout ce que cela implique de souvenirs douloureux, conflits, difficultés, mais aussi d’entraide et de rire.

Dans L’Atelier, de Jean-Claude Grimberg

En 2008-2009, la troupe de L’Entracte est montée 8 fois sur scène : en plus des quatre représentations habituelles à Levallois, nous avons joué deux fois au petit théâtre Parmentier de Neuilly ainsi qu’au festival Reims Monte en Scène au mois de mai. C’est alors la consécration d’un long travail accompli avec deux prix remis par un jury de professionnels, à l’issue d’un séjour riche en émotions :

  • Prix du Meilleur Spectacle
  • Prix d’Interprétation Féminine pour l’ensemble des comédiennes de la troupe

La troupe au complet, à Reims

Avec Du vent dans les branches de sassafras, de René de Obaldia, en 2009, l’Entracte s’est mis aux couleurs de l’Ouest. Poussière, cow-boys, indiens, armes, sang, femmes et drame : telle était la recette idéale pour cette parodie de western détonnante, qui a permis à la troupe du Celsa de rencontrer un vrai succès auprès de son public !

L’affiche de la pièce en 2009

En 2010, la troupe, dirigée par Sandra Provasi et Romain Trevisan, met en scène L’émission de télévision, de Michel Vinaver. A la fois drôle et touchante, cette pièce mêle intrigues judiciaires et courses l’audimat. Soutenus par les équipes communication, décors, costumes et techniques, les dix comédiens vous proposent un moment de détente au cœur des années 1980.

Encore une fois, la troupe est récompensée de son travail sérieux :

  • Au festival de théâtre de Cannes, elle reçoit la consécration suprême de « meilleure troupe », tandis que Sandra Provasi est sacrée « meilleure comédienne » et Paul Vigier « meilleur comédien ».
  • A Reims, quelques semaines plus tard, Sandra Provasi est encore à l’honneur, et se voit à nouveau remettre le prix de la meilleure comédienne.

La troupe saison 5 : 2010-2011

Pour la sixième saison de l’Entracte, Sandra Provasi et Antoine Vieillard mettent en scène Danser à Lughnasa, de Brian Friel. La pièce, portée par une troupe complice et investie, a reçu un accueil chaleureux du public mais aussi des professionnels, ce qui leur a valu de grands succès dans les festivals :

  • Festival de théâtre amateur de Mouffetard : premier prix qui leur a donner l’opportunité de jouer une représentation de la pièce au théâtre Mouffetard.
  • Festival « Lever de rideau » de Cabourg : prix du jury et prix du public
  • Festival « Monte en scène » de Reims : prix de la meilleure pièce et de la meilleure comédienne pour Julie Bassand
  • Festival international de théâtre d’HEC : prix de la meilleure mise en scène pour Antoine Vieillard et Sandra Provasi et de la meilleure comédienne pour Talia Massardier.

La troupe saison 6 : 2011-2012

La septième saison de l’Entracte met à l’honneur une pièce de Loleh Bellon. Les Dames du jeudi nous présente trois sexagénaires qui se retrouvent tous les jeudis pour déguster quelques macarons, se raconter leur quotidien et retrouver la chaleur de leur passé commun. Elles ont tour à tour soixante ans, vingt ans ou quarante, et c’est au spectateur de reconstruire, au détour d’un fou-rire ou d’une crise de larmes, trois histoires qui ne font souvent qu’une.

La mise en scène de Talia Massardier et Antoine Vieillard rencontre un vif succès en festival :

  • Prix collectif de la Meilleure Interprétation féminine au Festival d’Hiver d’HEC
  • Prix de la Meilleure Comédienne pour Raphaëlle Rousseau ET le Prix du Public au Festival Rideau Rouge de Sciences Po
  • Prix de la Ville de Cabourg, ainsi qu’une mention spéciale à Laurène Renaut pour son interprétation au Festival Lever de Rideau à Cabourg
  • Prix collectif d’Interprétation décerné aux trois comédiennes au Festival Reims Monte en Scène, à Reims

598921_10151307364415120_1282358884_n

La troupe saison 7 : 2012-2013

Pour l’année universitaire 2013-2014, Talia Massardier et Raphaëlle Rousseau mettent en scène Demain, peut-être… Cette pièce de Pascal Nowacki, inspirée de faits réels, raconte l’expérience des camps de concentration d’un groupe de femmes détenues, formant l’orchestre du camp. Fil conducteur de ce voyage musical dans le passé, c’est le petit fils de l’une d’entre elles qui nous relate avec tendresse et passion leur histoire, notre Histoire.

A travers ce prisme musical, l’Entracte aborde cette thématique historique sous un angle nouveau et remporte ainsi de nombreux prix lors de sa tournée des festivals étudiant et amateur :

  • Prix du Jury décerné au festival Centr’actes à Lyon
  • Prix du public et prix de la ville de Cabourg reçus au festival Lever de Rideau.
  • Prix de la meilleure interprétation décerné à Talia Massardier pour son rôle de Louise au festival de Reims Monte en Scène

1376543_10202075999758429_1091431091_n

 

La troupe saison 8 : 2013-2014

En 2014, une nouvelle troupe se forme pour la rentrée avec pour metteurs en scène Manon Martins et Raphaëlle Rousseau qui décident de présenter, avec toute la troupe, la pièce Maladie de jeunesse du dramaturge autrichien Ferdinand Bruckner.

  • Prix du Jury décerné par le festival Paon d’Art de l’école Centrale Lille.

 

cropped-troupe2.jpg

La troupe saison 9 : 2014-2015

 

Ouverture sur une nouvelle saison avec Luna Benhamou et Manon Martins qui mettent en scène Contes d’une révolution d’après Mémoires d’une marionnette de Parviz Khazraï et Les Bonnes de Jean Genet.

L’Entracte reçoit 3 prix et 2 nominations au festival Paon d’Art à Lille !
Prix de la meilleure pièce
– Prix de la meilleure mise en scène
– Prix de la meilleure comédienne : Cordhelia Houdot

– Nominé dans la catégorie meilleur acteur : François Fluhr
– Nominée dans la catégorie meilleure actrice : Luna Benhamou

Et part même au festival d’Avignon.

L’image contient peut-être : 17 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air

La troupe saison 10 : 2015 -2016

 

2016-2017 se lance avec la pièce Ardèle ou la Marguerite de Jean Anouilh qui séduit nos metteurs en scène, Pierre Lamy, Luna Benhamou et Ameziane Bouzid, pour sa façon de marier brillamment le comique le plus grotesque au tragique le plus splendide.

Nous sommes très fiers de vous annoncer qu’Etienne Brunot a remporté le prix du meilleur comédien, pour son interprétation rocambolesque de Toto, et que le prix des meilleurs costumes revient à Alice Dominé,Hubert Bt, Juliette Bonnet et Marion Thibaut ! Un grand bravo également à Luna Benhamou pour sa nomination pour le prix de la meilleure comédienne, à Pierre Lamy aux côtés d’Etienne, ainsi qu’aux metteurs en scène pour leur nomination pour la meilleure mise en scène !

La troupe saison 11 : 2016-2017

 

A SUIVRE ….

Publicités

1 réflexion sur « Notre histoire »

  1. Salut 🙂

    Je me permets de vous contacter au sujet de FriScènes, un Festival international de théâtre qui a lieu à Fribourg, en Suisse, durant le mois d’octobre. Nous sommes en plein recrutement pour notre compétition et recherchons des troupes francophones de qualité de Suisse, de France, de Belgique ou d’ailleurs.

    Nous vous serions très reconnaissants si vous acceptiez de répondre à notre appel à candidatures 2015. Au vu de vos projets, nous sommes intéressés par la troupe.

    Vous pourrez déposer votre dossier de candidature sur le site web du festival: http://www.friscenes.ch/

    Au plaisir d’entendre de vos nouvelles…

    Noémy M.
    Directrice de la programmation amateurs
    004179/579.62.41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close