Retour sur le premier week-end théâtre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce week-end théâtre de trois jours est une tradition de l’Entracte !
A Vendeuvre-sur-Barse lors d’un froid week-end de novembre, comédiens, metteuses en scène et musicien se sont réunis au calme d’une maison de campagne pour travailler la pièce dans son intégralité. Louis, l’attendait d’ailleurs avec « la joie au fond du cœur ».

Ce premier week-end est un moment idéal pour consolider le rôle de chaque comédien, pour ajuster la mise en scène et bien sûr, le moment de renforcer les liens de la troupe. François a pu en outre jouer son morceau spécialement composé pour la pièce après l’avoir longuement préparée de son côté. « On n’a pas chômé ! » avoue Luna. Au final, les répétitions ont montré beaucoup d’efforts et d’investissement de la part de chacun et on espère qu’ils payeront dans moins d’un mois.

Le travail a aussi laissé place à l’émotion : pour tous, c’était « excitant », « émouvant » de voir le projet prendre vie sous leurs yeux, de lui donner une incarnation dans les corps et dans l’espace. Ils ont réalisé aussi la puissance de cette pièce qu’est Maladie de la jeunesse et se sont également laissés habiter par la force de leur personnage : « Il va bien falloir être quelqu’un d’autre » confie Emmanuel. Entendez par là se réincarner en un personnage qui, parfois, leur est totalement différent.

Tous avouent avoir passé un excellent moment « très riche en découvertes, en émotions, en rires et partage » et avoir appris à mieux connaître les autres. Car le temps réduit des répétitions en semaine ne laisse pas souvent beaucoup de temps aux comédiens pour échanger longuement sur leurs ressentis ou leurs émotions. Ici, c’est autour d’un feu de bois que tous ont discuté de la pièce, de sa portée, de son écriture remarquable. Travailler intensément pendant trois jours ne laisse pas de marbre.

C’est désormais avec impatience que la troupe au complet prépare un deuxième week-end tous ensemble placé, on l’espère, sous le signe de la joie et du partage.

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :