Lever de rideau sur la troupe !

Trois coups.

cropped-troupe2.jpg

Neuvième année et neuvième rentrée pour l’Entracte ! Après de belles et longues auditions, la nouvelle famille s’est constituée et est prête à relever son habituel défi : monter sa pièce en très peu de temps. Les répétitions ont commencé  et l’aventure est intense. Nous avons déjà hâte de vous présenter dès le mois de décembre la pièce Maladie de jeunesse du dramaturge autrichien Ferdinand Bruckner.

Fin octobre, tout le monde s’est d’ailleurs réuni dans l’intimité du Rendez vous des Amis à Montmartre pour le traditionnel shooting. C’est avec joie que nous vous présentons ce soir les clichés des nouveaux visages de la troupe…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Metteurs en scène : Manon Martins et Raphaëlle Rousseau

Comédiennes / Comédiens : Luna Benhamou, Emmanuel Bonnelaer, Jeanne Canus, Baptiste Daudet, Louis Gouze, Eugénie Pouillot et Raphaëlle Rousseau

Musicien : François Philipponnat

Responsables Décors et Costumes : Rebecca Barrault, Lucile Brière, Félicie Isaac, Laura Lalvée et Mathieu Zimic

Responsables Communication : Gwendydd Beaumont, Pauline Brouard, Anna Buy, Lucie et Éléonore Péan

Régisseur Son et Lumière : Marc Blanchi

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :