Introduction – Scène 5/8 : Rachel

Manon sera Rachel, dans Demain, peut être… de Pascal Nowacki.
Tous les soirs du 16 au 19 décembre, 20h à Levallois.

demain peut etre nowacki rachel


– A L’AFFICHE –

Nom : Steiner
Prénom : Rachel


Profession :
 Clarinettiste


Ce qui lui manque le plus :
La vie, la vraie


Une date
 à retenir ?
Le 27 janvier 1945

 

– SUR LES PLANCHES –

Nom : Martins
Prénom : Manon

Ce que tu admires dans ton personnage : Sa fragilité

De Manon à Rachel…
J’avais du mal à comprendre Rachel, parce qu’elle semble loin des autres et même loin d’elle-même. C’est une femme qui s’efface parce qu’elle voudrait être effacée. Et en même temps elle a besoin de certains instants où elle se met face à la réalité, et de forcer les autres à y faire face aussi. Ce n’est pas par cruauté, je pense qu’elle a besoin de dire tout ça (les camps, la mort) pour que toutes ces choses absurdes prennent sens. Il ne lui reste que cette maitrise-là sur sa propre vie. On décide pour elle de son sort, mais s’attendre à la plus horrible des fins c’est une façon pour elle de garder un semblant de contrôle. J’ai l’impression de découvrir à chaque répétition un peu plus d’elle, à travers des silences, les réactions des autres, et dans la nuance de toutes ses répliques.

Une réplique :
« Si je n’étais pas si lâche, je sais très bien ce que je ferais »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s