Pendant ce temps, à l’Entracte…

Cela fait quelque temps que vous n’avez pas eu de nouvelles de la troupe du CELSA ? Ne vous en faites pas, l’Entracte elle, pense toujours bien à vous !

Pendant la Toussaint, c’est à Moque-Souris – dans la Vienne -, que nos comédiens se sont retirés pour mieux renouer avec leur true self ! Au programme, cours de chant, répétitions, improvisation, et convivialité pour toujours mieux réussir à se dépasser, pour vous.

Un week end théâtral à la Moque Souris, de quoi bâtir de merveilleux souvenirs !

Un week end théâtral à Moque Souris, de quoi bâtir de merveilleux souvenirs !

Cette saison, ce sont 8 comédiens que vous retrouverez sur scène. Faisant déjà partie de la troupe l’année passée ou nouveaux arrivants, chacun s’est évertué à construire au mieux son rôle pendant ces deux mois de répétitions. Dimanche 10 novembre, ils ont franchi une nouvelle étape, en conviant l’ensemble de l’Entracte (parce que oui, les comédiens ont aussi besoin de petites mains !) à un filage chez Talia, l’une de nos deux metteuses en scène. Emotions au rendez-vous !
Aujourd’hui ils partagent avec vous leurs impressions, leurs doutes, mais surtout leur impatience de vous régaler sur les planches !

Maÿlis – Comédienne

« Intégrer l’Entracte c’est plus que faire partie d’une troupe de théâtre, c’est faire partie d’une nouvelle famille. Une famille avec laquelle on vit une aventure excitante et pleine de surprises qui vous pousse à donner le meilleur de vous-même pour donner vie à une jolie pièce.
A un mois de la première représentation le stress monte… mais c’est du bon stress, une sorte d’énergie qui nous booste encore plus, de l’appréhension mêlée à de l’impatience et de l’excitation ! »

Talia – Comédienne, metteuse en scène

« Tous les ans, on se demande s’il est possible de faire aussi bien que les années précédentes. Surtout lorsqu’on entame sa dernière année au sein de la troupe. Mais en l’espace de quelques mois, on se rend compte de la force de la nouvelle équipe et du potentiel du nouveau spectacle. Alors je fais confiance à l’Entracte, et je compte bien profiter de cette dernière année comme il se doit.« 

Manon – Comédienne

« Je suis nouvelle dans l’Entracte et l’intégration se passe bien ; en fait, on ressent très vite qu’on entre dans une sorte « d’institution » déjà bien construite donc c’est un peu déroutant. Je ne m’attendais pas à ce que tout soit autant maitrisé et carré. Sinon j’ai appris à cerner de plus en plus mon personnage qui me paraissait un peu flou au début, un peu loin des autres dans la pièce (ce qui est le cas, mais c’est ce qui fait sa complexité).« 

Raphaëlle – Comédienne, metteuse en scène

« Si je devais faire un bilan des courses aujourd’hui, à un mois de la première, je dirais que le travail qui reste à faire est à la fois le plus épuisant et le plus excitant. Le plus épuisant, d’évidence parce que l’échéance approche à grands pas et que le temps est désormais compté, mais le plus excitant, surtout, parce que nous sommes arrivés au stade où l’on travaille sur le détail et l’approfondissement des personnages, des intentions.
On peaufine, on approfondit, on aiguise notre compréhension de la pièce, de notre personnage, de nos relations scéniques…etc.
En tant que metteur en scène c’est la période la plus fascinante, où l’on ne fait plus que “caler” les choses ; on quitte le stade de l’élagage du jeu pour rentrer dans la dimension minutieuse, d’un véritable travail de fourmi et c’est là que la sensibilité et l’acuité du comédien comme du metteur en scène doit se mettre en oeuvre.
Talia et moi sommes ravies, d’ailleurs, de ce qui a été fait de ce côté là, notamment lors du week-end théâtre, puisque tous les comédiens sont allés puiser de façon très profonde et très intime pour enrichir leur jeu. Grâce aux exercices d’improvisations, aux échauffements et à l’atmosphère créative qui y régnait, la pièce a gagné en profondeur, en relief, chacun y a mis un morceau de soi, un petit bout d’âme, de sensibilité et ça, c’est ce qui me ravie aussi bien sur scène qu’en répétition.
Je crois qu’à ce stade de l’année, la troupe est, comme à chaque fois, une sorte de nouvelle famille recomposée, les anciennes générations comme les nouvelles réunies par une même envie et un même élan. C’est la proximité et la confiance qui s’est installée entre nous qui sert à l’intimité que l’on développe à la vie comme à la scène. Et c’est ÇA QUI EST BON !« 

1457098_10202390055689631_1457342987_n

Eugénie – Comédienne

« Un an auparavant, je n’ai pas osé tenter l’aventure Entracte… A mon grand regret ! Cette année encore nous avons été prévenus : l’Entracte c’est prenant, c’est du temps -beaucoup-, de l’engagement surtout.
Aujourd’hui je suis ravie de pouvoir dire que l’Entracte c’est bien tout ça… mais pas que. C’est aussi une troupe de joyeux saltimbanques, de danseurs increvables, d’énergumènes incomparables. C’est un nombre de décibels absolument non conventionnel(!)
L’Entracte, c’est une équipe incroyable et incroyablement investie, pour le meilleur.
On nous avait prévenus et je n’ai pas été déçue !« 

Baptiste – Comédien

« Cette seconde année au sein de l’Entracte est un épanouissement. Un épanouissement, puisqu’elle me permet de m’investir dans un rôle différent de ceux que j’ai connus jusqu’à présent, d’approfondir mon travail de comédien grâce au travail enrichissant de nos deux metteuses en scène, soucieuses d’un rendu authentique, pertinent au regard du choix de notre pièce, et surtout de qualité. C’est toujours un grand étonnement de voir la nouvelle troupe prendre forme de façon homogène et se souder comme une nouvelle famille, toujours dans l’héritage de ce que représente la patte de l’Entracte, façonnée depuis plusieurs années maintenant. De nouveaux rires, de nouvelles larmes, de nouvelles émotions… Le weekend théâtre a, cette année encore, relevé son pari ! L’Entracte est pour moi un défi, un engagement et un pari qui chaque année continue d’être relevé. Alors l’espoir et la volonté d’égaler les années précédentes sont toujours présents et motivent notre envie de travail et de théâtralité. Et cette magie qui opère et qui nous transporte est, je crois, le plus beau des cadeaux que l’Entracte nous offre, année après année.« 

Thomas – Comédien

« Des metteuses en scène tortionnaires pour un résultat que nous espérons à la hauteur des précédentes éditions. L’Entracte, c’est se mettre à nu, c’est comprendre qui on est à travers son personnage.« 

Sarah – Comédienne

« A quelques semaines de la première, la troupe regorge d’énergie, de passion et d’envie.
A l’heure qu’il est, chez les comédiens, tout l’enjeu est de travailler en profondeur, de sonder les différentes facettes des personnages pour leur donner de l’épaisseur, et parvenir à faire corps avec eux. Cette étape est très stimulante, dans la mesure où l’on voit éclore de nouvelles idées au détour de chacune des répétitions.

Les contours de la pièce et des personnages qui la font vivre ne sont pas (et ne seront jamais) irrévocablement définis, et c’est là, à mon sens, que réside le plus jubilatoire.

Alors, si vous vous demandez à quoi ressemble la vie d’un comédien de l’Entracte en ce mois de novembre frileux : on lit la pièce, on relit la pièce, on joue, on prend notre pied et même des risques, on s’accroche, on commence, on recommence, on dit et on redit, on échange avec les uns, on vibre avec les autres, on corrige, on s’arrête et on reprend, on jubile autant qu’on cherche, on lit la pièce, on relit la pièce, on s’abandonne en construisant, et en déconstruisant. Tous ensemble.« 

1472113_10202390055729632_1139813748_n

Si après tout ça, votre curiosité n’est pas attisée, on ne sait pas ce qu’il vous faut. Un teaser, des affiches ? Ne vous inquiétez pas, ils arrivent… Après tout, on se retrouve dans quoi, un mois pour la première ? Alors restez avec nous, le cru de cette année n’a pas prévu de vous décevoir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s