Meet Hélène.

Laurène sera Hélène helene dans les Dames du Jeudi de Loleh Bellon, du 17 au 20 décembre, à 20h à Levallois.

Hélène, c’est la dame du jeudi qui « n’aime pas les enfants ».
C’est aussi celle qui ne pourrait pas vivre dans l’appartement de Sonia car il est « crasseux ». Mais c’est surtout cette femme qui se demande sans cesse « comment arrêter d’avoir peur ». Car Hélène a peur de tout, d’être « attaquée par un voyou » comme de « mourir seule la nuit sans que personne ne s’en aperçoive ».

A la première lecture de la pièce, j’ai compris que c’était un personnage tout en nuances même si il est facile de la caricaturer. Elle peut aussi bien paraitre ridicule par ses manies exacerbées ou d’une sécheresse lapidaire. Or c’est le parti pris de la mise en scène d’éviter cette réduction simplificatrice. Et c’est cette dualité que j’ai essayé de saisir pour trouver un équilibre car jouer uniquement sur l’un des deux tableaux ne révèlerait pas la profondeur du personnage, à n’en pas douter d’une grande richesse qui laisse peu paraitre sa sensibilité et ses blessures profondes.

Mais peu à peu le spectateur par un assemblage des différentes pièces du puzzle découvrira la complexité et les faces cachées d’Hélène. Par petite touches, on finit par entrer dans son univers le plus intime et c’est de cette façon que j’ai découvert un personnage émouvant et ô combien humain. Sous son apparente assurance, elle dissimule sa fragilité et nous dévoilera ses failles. A la fois dure et tendre, centrée sur elle-même mais plus à l’écoute qu’on ne pourrait le croire, drôle, moralisatrice et antipathique parfois, elle m’est surtout très attachante tant par l’amour démesuré qu’elle porte à son frère « Jeannot », que par son amitié inconditionnelle pour Marie et Sonia.
Car même si Hélène n’est pas toujours bien aimable avec ses deux acolytes d’enfance, il faut bien comprendre que son plus grand bonheur de la semaine, c’est de les retrouver quelques heures durant, le temps de déjouer la solitude et de revivre le passé tour à tour  joyeux ou bouleversant.

Laurène Renaut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s