Alix Rougevin est… Cathy Mundy !

Cathy a 40 ans, elle est la plus âgée des sœurs Mundy. Depuis le départ de leur frère Jack pour l’Afrique, c’est sur elle que s’est portée la responsabilité du foyer. La responsabilité financière d’une part, car c’est principalement avec son salaire d’institutrice que ses sœurs, son neveu et son frère malade vivent. Mais aussi la responsabilité morale : très pieuse, elle s’est attribuée la tâche de garder les membres de son foyer dans le respect des principes catholiques et dans une certaine dignité aux yeux du monde extérieur. Principes que ses sœurs peinent à respecter par ailleurs. C’est ce fort sentiment de responsabilité qui la forge : il la rend malheureuse quand ses sœurs ne suivent pas le chemin qu’elle aurait souhaité mais c’est aussi lui qui la pousse à rester droite et infaillible malgré son monde qui s’écroule.

Jouer Cathy c’est comprendre le poids qui la rend dure mais pas mal intentionnée. Un poids qu’on peut avoir du mal à comprendre lorsqu’on est jeune. C’est savoir s’imposer comme chef de famille et se choquer de choses qui peuvent paraître insignifiantes en 2011. Mais jouer Cathy c’est aussi l’occasion de crier sur tous les comédiens, et être dans son bon droit !

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :