Ces acteurs de l’ombre

Vous avez été nombreux à applaudir les 10 comédiens sur scène, les 13, 14, 15 et 16 décembre derniers, mais il ne faut pas oublier qu’ils étaient au moins autant, dans l’ombre, à œuvrer pour la troupe. Rien n’aurait été possible sans Agathe, Mathilde, Clémence et Marine qui ont été des décoratrices-costumières-maquilleuses acharnées et brillantes. Entre friperies, fond de teints et exploration de déchetterie, elles ont grandement participé à la création de l’univers de notre Émission de Télévision.

Deux maquilleuses, Marine et Clémence, dans les coulisses. Une petite retouche ?

Merci et bravo également à Florent, le photographe de la troupe, et Ugo, le directeur technique, qui a mis en lumière (et en musique) les représentations ! Aidé dans sa tâche par Clément, Ugo a mis en place un éclairage digne des plus grands shows américains, gérant une dizaine de rallonges et des centaines de mètres de câbles… bref notre phare dans le brouillard !

Florent et Ugo, deux garçons de talent qui mettent la troupe en lumière !

Enfin, un grand merci à l’équipe communication, qui a su remuer ciel et terre pour vous faire tous venir au lycée Léonard de Vinci : merci à Élise, Clémence, Camille, Justine et Clément !

Encore bravo à toutes et à tous et rendez-vous en janvier 2011 !

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :