Les interrogatoires continuent à Orléans

Interrogatoire Caroline Blache

Nom, prénom, état : Caroline Blache, la veuve…

Lien de parenté avec la victime : C’était mon mari …

Où étiez le soir du crime ? C’était le premier mercredi du mois… Tous les premiers mercredi du mois j’organise des soirées Tupperware chez l’une ou l’autre de mes clientes. Ce soir là quand je suis rentrée, 23h sonnaient à l’église St François, j’ai découvert mon mari allongé sur le canapé, mort !

Votre personnage est-il prêt à tout pour la télé ? Oh moi… ? Je ne sais pas. Mais mon mari est très télégénique ! Puis il a tant à dire et à partager avec les personnes qui sont dans des situations semblables ! Son histoire est un exemple pour tous !

Qui êtes vous dans la vraie vie ? Je suis peut être l’opposé de cette pauvre femme prout-prout trompée et heureuse de l’être ! Sauf pour les soirées Tupperware, moi qui en ai toujours rêvé, « L’émission de Télévision » l’a fait pour moi !

Qu’aimez-vous chez lui ? Sa capacité d’auto-persuasion, le fait qu’elle pense que son mari est la plus belle chose qui soit arrivée sur terre depuis la naissance de Jésus. La vie serait tellement plus simple si nous étions tous comme ça !

Plutôt la roue de la fortune ou télé matin achat malin ? La roue de la fortune pour les sous sous dans la popoche !

Caroline (Fleur Lasseur) et Nicolas Blache (Antoine Veillard) – photo : Florent Jarroir / Ugo Schimizzi

Interview Nicolas Blache

Nom, prénom, état : Blache Nicolas, ex chômeur de plus de cinquante ans

Lien de parenté avec la victime : « La victime, c’est moi » comme aurait pu dire Flaubert.

Où étiez le soir du crime ? Mes amis, le soir du crime j’aurais préféré être ailleurs ! Parole de Blache.

Votre personnage, plutôt suicidaire ou jaloux ? Je m’aime trop pour me suicider, je n’ai pas le temps pour être jaloux.

Qu’aimez-vous chez lui ? Sa femme,  son pavillon et sa chienne, Azur.

Qui êtes vous dans la vraie vie ? Quand je ne me rêve pas face caméra à lire un prompteur, je sors les poubelles, je promène mon chien, je joue à Tetris, et j’écoute Véronique Sanson dans ma robe de chambre Mark&Spencer…

 

Plutôt tout le monde en parle ou on n’est pas couchés ? Plutôt « Tout le monde en parle », surtout si c’est de moi.

Merci à Caroline (Fleur Lasseur) et Nicolas Blache (Antoine Vieillard) de s’être prêtés à cet exercice

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :