La troupe prend l’air …

Pas une occasion à perdre ! Profitant du pont du 11 novembre, et d’un week-end de quatre jours qui s’annonçait pluvieux, les comédiens de l’Entracte ont fait leurs valises pour se rendre en Loire-Atlantique, où les attendait une grande session de travail.

Joint par téléphone, Romain Trevisan, l’un des deux metteurs en scène, nous explique que c’est en fait la première fois que les comédiens ont l’occasion de travailler ensemble : « on fait beaucoup de répétitions, on peut enfin dérouler les scènes, et chacun peut découvrir le travail des autres, c’est agréable !« . Sur ce travail collectif, Pauline Rérolle, l’une des comédiennes, approuve : « on se découvre une complicité, chacun s’approprie son rôle, on crée des liens …« . « C’est maintenant qu’on devient une vraie troupe !« , résume Romain. Les comédiens ont aussi ce week-end l’occasion d’évoluer, pour la première fois, dans les costumes qu’ils porteront les soirs de représentation, non sans une certaine émotion, signale le metteur en scène.

Romain Trevisan (au centre, devant Pauline Rérolle) et l’ensemble de la troupe, par Florent Jarroir

En tout cas, de ce qu’on en a entendu, l’ambiance semble bonne et détendue. Pauline avoue avoir beaucoup de fous-rires, liés au manque de sommeil … Romain admet quelques hausses de ton, pour ramener tout le monde au travail, « mais ce n’est jamais méchant, c’est juste pour canaliser« , explique Romain, comme pour s’excuser.

Alors quand on leur rappelle que la première représentation est dans un mois, pas de quoi les affoler. Romain, serein, explique : « la pression monte, mais les personnages se révèlent, et on sent que ça commence à venir !« . Pauline, qui vit sa première année dans la troupe, résume l’état d’esprit général : « c’est excitant, on a hâte !« . Nous aussi.

A propos de l'auteur
L'Entracte est la troupe de théâtre du CELSA, école de communication de Paris-Sorbonne. Composée d'étudiants amateurs, la troupe se renouvelle tous les ans et propose, en deux mois et demis, de monter une nouvelle pièce. De septembre à juin, l'aventure de l'Entracte est pleine de représentations à Paris et dans de nombreux festivals de théâtre ! Ces saltimbanques traversent donc la France avec la légendaire carriole de feu, symbole de notre troupe, qui transporte nos décors par monts et par vaux ! Délurés, déterminés et ambitieux, les membres de la troupe s'efforcent de toujours présenter une pièce de bonne facture. C'est toujours avec le sourire aux lèvres et l'énergie au ventre que la passion pour le théâtre et l'énergie de la troupe se transmettent de générations en générations, depuis douze ans maintenant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :